La communication : un levier important

Imprimer
Saviez-vous qu’au Canada, une personne sur six est atteinte d’un trouble de parole, de langage ou d’audition? Il est important de se rappeler que notre capacité de parler, d’entendre et d’être entendu est vitale. Elle facilite certainement l’intégration scolaire, sociale et professionnelle d’un individu. Dans le cadre du mois de la parole et de l’audition, le CISSS de la Montérégie-Centre souligne le travail de ses 25 orthophonistes et 6 audiologistes.

Quelle est la différence entre ces deux professions?
Bien qu’ils travaillent en étroite collaboration, le rôle de ces deux professionnels de la santé est distinct. Pour sa part, l’audiologiste dépiste, évalue et traite les troubles d’audition et d’équilibre. Quant à lui, l’orthophoniste dépiste, évalue et traite les retards et les troubles de communication et de la fonction oropharyngée tels que  les difficultés sur le plan du langage, de la parole, de la voix et de la déglutition. Il prend en charge les personnes qui présentent une aphasie, une dysphagie, une dyslexie, un trouble de développement du langage, un bégaiement, etc.

Les audiologistes tout comme les orthophonistes travaillent auprès d’une vaste clientèle allant d’enfants d’âge préscolaire jusqu’aux personnes âgées. Ils pratiquent dans des milieux semblables, notamment au sein des hôpitaux, des CLSC, des centres de réadaptation, etc. Ces ressources sont amenées à collaborer avec différents professionnels, dont des nutritionnistes, des ergothérapeutes, des physiothérapeutes, des infirmières, des travailleurs sociaux, etc. De cette façon, l’usager est en mesure d’obtenir un plan d’intervention complet et adapté à sa situation. Tous gagnent à connaître les orthophonistes et les audiologistes!

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *