Les bourses du comité violence conjugale, familiale et sexuelle du Haut-Richelieu – Rouville

Imprimer

Les récipiendaires des bourses 2019, de gauche à droite : Cynthia Rousseau, Carrefour familial du Richelieu; Jérémy Fleury, Maison des jeunes Iberville; Sandra Bolduc, POSA Source des Monts; Dominique Gauvreau, JAG LGBT+; Martine Poulin et Marie-Pier Gagnon, Jeunes mères en action; Robert Boivin, Maison Le Point Commun; Morgan Leborgne, Centre d’action bénévole Saint-Jean-sur-Richelieu; Stéphanie Dupuis, Centre de Femmes Ainsi-soit-elle;

Le 26 novembre dernier, le Comité Violence conjugale, familiale et sexuelle du Haut-Richelieu–Rouville, dont le CISSS de la Montérégie-Centre fait partie, a octroyé huit bourses à des organismes qui participent à la sensibilisation et à la prévention de la violence.

Les groupes communautaires du Haut-Richelieu–Rouville sont mobilisés au quotidien afin de contrer la violence sous toutes ses formes. Le Comité Violence CFS HRR encourage l’ensemble de leurs initiatives et souhaite, par l’attribution de ces bourses, participer à la consolidation et au déploiement des petites et grandes actions qui sont mises sur pied pour intervenir auprès des personnes de tous âges, touchées par la violence.

Par la même occasion, cette soirée soulignait Les 12 jours d’action contre les violences envers les femmes qui se déroulent du 25 novembre jusqu’au 6 décembre, date commémorative des 30 ans de la tuerie de l’École Polytechnique. Pour le Comité Violence CFS HRR, il est essentiel de se souvenir de cet événement qui a marqué le Québec en entier. À travers la campagne annuelle des 12 jours, toutes et tous sont invités à réfléchir sur les différents visages de la violence vécue par les femmes. Celles-ci sont encouragées à partager et à dénoncer les violences qu’elles subissent à la Maison Hina (450 346-1645) ou à la Maison Simonne-Monet-Chartrand (450 658-9780).

Félicitations aux récipiendaires des Bourses 2019 

  • JAG, organisme LGBT+
    Rencontres de sensibilisation et de démystification au sujet des orientations sexuelles et de l’identité de genre.
  • Jeunes mères en action
    Ateliers de groupes sur les relations de couple.
  • Maison Le Point Commun
    Ateliers de peinture : art thérapie pour trouver des moyens pour s’apaiser, prévenir l’agressivité, ressentir les émotions et apprendre la gestion de soi.
  • Carrefour familial Richelieu
    Programme « J’monte de niveau » : série d’ateliers permettant de développer l’estime de soi chez des jeunes de 5e et 6e année.
  • Maison des jeunes Iberville
    Ateliers de sensibilisation sur les relations saines et la cyberviolence.
  • POSA, Source des Monts
    Projet travailleur de rue : pour offrir un service de première ligne aux adolescents et jeunes adultes en difficulté.
  • Centre d’action bénévole Saint-Jean
    Programme rappid-or : visites gratuites auprès des personnes de 60 ans et plus par une équipe formée d’un policier, d’un pompier et d’un bénévole.
  • Centre de femmes Ainsi-soit-elle
    Création de 2 capsules vidéo : outils d’intervention et de sensibilisation portant sur la violence sexuelle en contexte conjugal et le harcèlement sexuel au travail.

Les membres du Comité Violence CFS HRR :

CAVAC de la Montérégie, Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, Centre de femmes Ainsi soit-elle, Centre de femmes du Haut-Richelieu, CISSS de la Montérégie-Centre, CISSS de la Montérégie-Est, CIVAS L’Expression Libre du Haut-Richelieu, Commission scolaire des Hautes-Rivières, Direction des services professionnels correctionnels Montérégie Sud-Ouest, Garnison Saint-Jean, Justice Alternative du Haut-Richelieu, Maison Hina, Maison Simonne-Monet-Chartrand, Mouvement SEM, Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu

Quelques membres du Comité Violence CFS HRR, à partir de la gauche : Caroline Soulard, CISSSMC; Rebecca Deschênes, Centre de femmes du Haut-Richelieu; Pierre Proulx, Justice Alternative; Pascal Vincent, Garnison Saint-Jean; Jérémie Levesque, Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu; Katty St-Germain, Mouvement SEM; Stéphanie Dupuis, Centre de Femmes Ainsi-soit-elle; (À l’avant) : Maison Simonne-Monet-Chartrand*; Maison HINA* et Isabelle Pelletier, CIVAS L’Expression-Libre.

*Les noms des intervenantes en maison d’hébergement doivent être omis par souci de sécurité.

 

 

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *