COVID-19 : Foire aux questions des employés

Mise à jour : 27 mai 2022, 15 h 30

En rouge : nouveau contenu en date de la mise à jour  

Informations générales
Services du CISSS de la Montérégie-Centre
Appel à la mobilisation à tous les employés
Ressources d’aide
Mesures concernant les enfants
Symptômes, test de dépistage, isolement et retour au travail
Immunodéprimés, maladie chronique, personne de 70 ans et +, femmes enceintes
Mesures incitatives
Montant forfaitaire 15 000 $
Montant forfaitaire 2 000 $
Montant forfaitaire 200 $
Paiement du permis de l’Ordre
Montant forfaitaire 1 000 $
Aménagement du temps de travail
Équipement
Hygiène et salubrité
Médias sociaux
Vaccination
Couverture vaccinale des travailleurs de la santé / Dépistage obligatoire
Vacances au Canada ou à l’extérieur du pays
Télétravail
Divers

 

Information générale

Pour connaître en détail les différentes mesures sanitaires en vigueur selon les paliers d’alerte, vous pouvez visiter le site Web du gouvernement du Québec

Sachez que le CISSS de la Montérégie-Centre continue à prendre tous les moyens pour assurer la sécurité de son personnel et de ses usagers en appliquant les règles et procédures édictées par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). La situation évoluant rapidement, ce dernier met régulièrement à jour les mesures et recommandations générales destinées à la population sur le site www.quebec.ca/coronavirus.

Rappelons que les mesures préventives demeurent celles diffusées par la Santé publique.

Une ligne d’information du gouvernement du Québec sur la COVID-19 est également accessible, du lundi au vendredi, de 8 h à 18 h, au 450 644-4545 pour tout le territoire de la Montérégie.

Vous pouvez consulter la section Documentation du i-Centre pour avoir une multitude d’informations et d’outils pour la prévention et le contrôle des infections : documentation spécifique pour les secteurs de l’urgence, soins aigus et réadaptation, cliniques médicales, cliniques externes, cliniques COVID-19, GMF, CHSLD.

Vous y trouverez aussi de la documentation essentielle concernant le lavage des mains, le revêtement et le retrait de l’ÉPI pour les professionnels, les précautions gouttelettes-contact, la protection oculaire, le registre de contact entrant dans la chambre / salle et autres sujets importants.

Nous vous invitons à consulter régulièrement les pages dédiées spécifiquement au personnel du RSSS. Vous y trouvez de l’information générale sur la COVID-19 ainsi que les protocoles, les algorithmes cliniques et les directives ministérielles regroupés selon les différents secteurs d’activités et informations utiles à différents membres du personnel du RSSS.

Page Covid-19 pour le RSSS

Directives cliniques du MSSS

Vous trouverez ici quelques informations supplémentaires concernant notre établissement de santé.


Services du CISSS de la Montérégie-Centre

1. Quelles sont les mesures de précaution prises par le CISSSMC dans le contexte actuel?

Suivant les annonces gouvernementales concernant l’assouplissement de certaines mesures sanitaires, certaines modifications sont applicables pour les milieux administratifs hors milieux de soins uniquement.

Pour voir le tableau des mesures à appliquer et de l’équipement à porter en milieux administratifs, c’est ici.

Pour connaître les mesures à appliquer et l’équipement à porter en milieux de soins, c’est ici.

2. Est-ce que les visites dans les installations du CISSS de la Montérégie-Centre sont permises?

Dans le contexte des nombreuses éclosions de COVID-19 en cours dans nos centres hospitaliers, du fort achalandage dans nos urgences et de la transmission communautaire élevée, des modifications quant aux consignes pour la gestion des visiteurs sont apportées pour les visites dans nos deux centres hospitaliers.

Unités en éclosion de COVID-19

  • Aucun visiteur, sauf pour des raisons humanitaires
  • Proches aidants autorisés à raison de 2 par patient

Secteur de l’urgence

  • Aucun visiteur, sauf pour des raisons humanitaires
  • Proche aidant/accompagnateur autorisé à raison de 1 par patient

Unités n’ayant pas d’éclosion de COVID-19

  • Limite de 1 visiteur à la fois par patient, sauf pour des raisons humanitaires
  • Respect des heures de visite de 14 h à 20 h
  • Proches aidants autorisés à raison de 2 par patient

La directive complète à propos des visiteurs et des proches aidants est disponible dans
l’intranet sous la nomenclature DIR-MC-012.

3. Est-ce que les activités habituelles du CISSS de la Montérégie-Centre sont maintenues?
Dans le contexte actuel lié à la pandémie de la COVID-19, le CISSS de la Montérégie-Centre procédera au délestage d’un certain nombre d’activités administratives et cliniques afin de concentrer nos activités et nos ressources autour de nos besoins actuels les plus urgents.

Jusqu’à nouvel ordre, les mesures suivantes sont prises :

  • Les cliniques externes peuvent offrir de la consultation en présentiel ou par téléphone, selon le territoire. Certaines spécialités s’offrent en télémédecine.
  • Les salles d’opération sont maintenues en fonction des besoins.

Employés du CISSS de la Montérégie-Centre

Appel à tous les employés 

Notre organisation fait actuellement face à une situation très fragile en ce qui a trait à la main-d’œuvre dans nos différents secteurs d’activités et plus particulièrement dans nos centres hospitaliers. Que ce soit en lien avec la pénurie de personnel, les absences à long ou à court terme, il devient de plus en plus difficile d’assurer une offre de service complète à la population du territoire et particulièrement dans le RLS Haut-Richelieu-Rouville.

Nous faisons appel à votre grande solidarité sur le plan professionnel pour unir nos forces. Quel que soit votre titre d’emploi, nous invitons tous ceux et celles qui le peuvent à venir prêter main-forte à vos collègues, que ce soit en rehaussant vos disponibilités ou en offrant votre soutien comme aide de service dans nos secteurs cliniques.

1. Je souhaite offrir de la disponibilité supplémentaire à la suite de l’appel à tous du CISSS de la Montérégie-Centre, comment dois-je procéder?

Pour obtenir plus d’information quant aux différents besoins à combler et/ou pour faire
part de votre intérêt, nous vous invitons à en discuter avec votre gestionnaire.

2. Je souhaite offrir de la disponibilité supplémentaire à la suite de l’appel à tous du CISSS de la Montérégie-Centre, est-ce qu’il est assuré que je sois prévu à l’horaire selon mes disponibilités?

Nous prenons toutes les disponibilités supplémentaires. Nous allons cependant assurer un arrimage entre vos disponibilités et les besoins de l’organisation. Veuillez prendre note que nos besoins sont principalement de soir, de nuit et de fin de semaine.


Ressources d’aide


1. Je travaille au CISSS de la Montérégie-Centre et j’ai des questions concernant la COVID-19. Où puis-je me référer pour avoir des réponses?

Nous avons produit une page Web i-Centre dédiée à toutes les nouvelles organisationnelles et publiques en lien avec la COVID-19. Vous pouvez vous y référer en cliquant ici.

Vous y trouverez la Foire aux questions des employés qui demeure une source officielle pour vous informer de l’évolution de la situation.

De plus, vous y trouverez l’ensemble des notes de service et communiqués internes publiés depuis le début de la pandémie.

2. Depuis le début de la pandémie, je sens que j’ai de la difficulté à gérer mon stress et mon niveau d’anxiété. Y a-t-il des ressources disponibles au sein du CISSS pour les employés qui ont besoin de soutien?

Si vous vivez du stress, de l’anxiété ou de la déprime, vous pouvez consulter la fiche informative du MSSS qui présente les manifestations possibles de stress, d’anxiété et de déprime ainsi que des idées pour prendre soin de soi. Il détaille également les ressources disponibles.

Le CISSSMC a d’ailleurs développé, à votre intention, un outil qui présente les manifestions possibles du stress, de l’anxiété et de la déprime, des trucs pour vous aider à y faire face ainsi que des ressources disponibles pour vous soutenir. Cet outil est disponible auprès de votre gestionnaire.

Équipe psychosociale COVID

L’Équipe psychosociale COVID du CISSSMC a produit des outils fort utiles sur différents sujets :

Ressources d’accueil psychosocial des CLSC

  • CLSC de la Vallée-des-Forts : 450 358-2572, poste 4510
  • CLSC du Richelieu : 450 658-7561, poste 4510
  • CLSC Samuel-de-Champlain : 450 445-4452, poste 2666
  • CLSC Saint-Hubert : 450 443-7400, poste 7318

La Direction générale adjointe des services de santé mentale et de psychiatrie légale (DGASSMPL) a aussi mis à la disposition du personnel et des professionnels de la santé une boîte à outils afin de fournir de l’information et des moyens essentiels dans le but de trouver un meilleur équilibre quant au niveau de stress vécu en cette période.

De plus, en tant qu’employé du CISSS, vous avez accès au Programme d’aide aux employés de la compagnie Solutions mieux-être LifeWorks. Vous pouvez téléphoner au numéro suivant pour obtenir de l’aide de façon confidentielle : 1 855 612-2998. Ce service est confidentiel et offert 24 h / 24, 7 jours / 7.  

Si vous êtes un médecin, vous pouvez contacter le Programme d’aide aux médecins du Québec (PAMQ), au 1 800 387-4166 ou 514 397-0888.

Toute personne qui vit de la détresse psychologique peut également contacter Info-Social en composant le 811. Un professionnel en intervention psychosociale pourra vous donner des conseils, répondre à vos questions et, au besoin, vous diriger vers une ressource appropriée dans le réseau ou un organisme communautaire.

3. J’ai des questions et des préoccupations quant à la sécurité et la protection du vaccin contre la COVID-19. Existe-t-il des outils pour me donner l’heure juste?

Oui. L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a développé, à votre attention, des capsules informatives sur la vaccination contre la COVID-19. Les capsules peuvent être visionnées ici .

De plus, Dre Maryse Guay, directrice scientifique au Centre de recherche Charles-Le Moyne, a présenté ses travaux sur l’hésitation vaccinale et a partagé des bonnes pratiques pour dialoguer avec des proches qui hésitent à se faire vacciner. Vous pouvez visionner sa présentation ici.


Mesures concernant les enfants

 

1. Comment puis-je me préparer, en tant que professionnel de la santé et en tant que parent, aux différents scénarios qui pourraient avoir un impact sur mon travail?

Considérant votre rôle essentiel dans la lutte contre le virus, nous vous invitons à prévoir dès maintenant des alternatives ou le soutien nécessaire afin d’être en mesure d’assurer votre présence au travail.

Sachez que, si vous en avez besoin, votre gestionnaire demeure disponible afin de regarder, avec vous, différentes solutions.

2. Mon enfant présente des symptômes pouvant être compatibles à la COVID-19. Que dois-je faire? 

Si votre enfant présente des symptômes, vous devez le garder à la maison et consulter l’outil d’autoévaluation en ligne et suivre les directives qui y sont inscrites.

3.  Mon enfant est retiré de son école car il a été en contact avec un cas positif. Il est présentement en attente des résultats de son test de dépistage. Quelles sont les modalités qui s’appliquent dans cette situation?

Comme votre enfant n’est pas encore confirmé comme étant un cas positif, vous ne serez pas retiré du travail. Toutefois, si le test de votre enfant s’avère positif, vous devrez respecter les directives de la Santé publique.

4. Mon enfant est retiré de son école, car il a été en contact avec un cas positif, mais le résultat de son test est négatif. Quelles sont les modalités qui s’appliquent dans cette situation?

Comme votre enfant n’est pas diagnostiqué positif, selon les directives de la Santé publique, vous ne serez pas retiré du travail.

Si votre enfant doit rester à la maison sous directive de la Santé publique : Si vous ne trouvez pas d’autres alternatives pour la garde de votre enfant et que vous devez vous absenter du travail, vous devez en discuter votre gestionnaire.

5.  Mon enfant est retiré de son école car il a été diagnostiqué positif. Quelles sont les modalités qui s’appliquent dans cette situation?

Comme vous êtes en contact direct avec un cas positif, vous devez obligatoirement communiquer avec la ligne employé INFO-COVID pour connaître les modalités qui s’appliquent à votre situation. Laissez votre message, avec votre numéro d’employé et une infirmière communiquera avec vous. 

  • RLS Champlain :     450 466-5000, poste 4484
  • RLS HHR :                450 359-5000, poste 4361

 


Symptômes, test dépistage, isolement et retour au travail

Si vous présentez les symptômes reliés à la COVID-19 (voir tableau ci-bas), vous devez :

  1. Communiquer OBLIGATOIREMENT avec le Service des activités de remplacement ou son gestionnaire pour l’aviser de son absence, selon les procédures habituelles.
  2. Se rendre le jour même sans rendez-vous avec sa carte d’employé dans l’une de nos deux cliniques de dépistage :
      1. RLS de Champlain : 1575, rue Panama à Brossard, 7 jours sur 7, de 8 h à 16 h. Fermé entre 12 h et 13 h.
      2. RLS du Haut-Richelieu–Rouville : 921 boulevard du Séminaire Nord à Saint-Jean-sur-Richelieu, 7 jours sur 7, de 8 h à 16 h. Fermé entre 12 h et 13 h.
  3. Compléter un formulaire pour chaque test effectué, et ce, le jour même. Vous devez sélectionner la raison du test, soit « SYMPTÔME » et le type de test, soit
    « Gargarisme ». Une fois le formulaire transmis, vous recevrez un courriel de confirmation.
  4. Selon le cas, le télétravail doit être privilégié. S’il y a une absence, la rémunération est autorisée pour une période de 24 h et sera confirmée par la validation du dépôt de votre résultat de dépistage via le Guichet web

* Prendre note que le test rapide n’est pas considéré comme une preuve pour une
absence rémunérée.

 

1. J’ai passé un test de dépistage de la COVID-19, puis-je appeler la ligne des employés pour recevoir mon résultat?

Non. Vous recevrez le résultat de votre test de dépistage par courriel.

Aucun résultat de test ne sera divulgué par la ligne employé.

Pour toute question, veuillez nous écrire via le i-Centre ou vous référer à votre gestionnaire.

2. Je présente des symptômes de la COVID-19, j’ai rempli le formulaire sur le Guichet Web et j’ai été me faire dépister. Est-ce que je serai rémunéré?

Oui. À la suite de l’arrêté ministériel du 4 avril 2020, si vous travaillez à temps complet et que avez reçu l’ordre d’isolement, vous recevrez votre rémunération habituelle à l’exception des primes d’inconvénients.

Si vous travaillez à temps partiel, vous serez rémunéré en fonction des quarts prévus à votre horaire.

3. Ai-je le droit à une rémunération pour le temps passé en dépistage?

Non. Aucune compensation financière ne sera versée pour le temps ni le déplacement de dépistage.

4. J’ai un résultat négatif au test de dépistage, est-ce que je dois me présenter au travail?

Si votre résultat est négatif, vous êtes requis au travail pour votre prochain quart de
travail. Si vous avez des symptômes qui persistent, veuillez vous référer à votre gestionnaire.

5. Qui dois-je informer si j’ai un diagnostic confirmé de la COVID-19?

Vous devez OBLIGATOIREMENT communiquer avec le service des activités de remplacement ou votre gestionnaire pour l’aviser de votre absence prolongée.

Vous devez obligatoirement communiquer avec la ligne employé d’INFO-COVID dédiée au personnel et aux médecins et les aviser que votre résultat est positif. Les retours
d’appel pour fin d’enquête et définir la période d’isolement sont faits du lundi au
vendredi, entre 8 h 30 et 16 h 30.

  • RLS de Champlain :                     450 466-5000, poste 4484
  • RLS Haut-Richelieu- Rouville :     450 359-5000, poste 4361

6. Dois-je me présenter au Service de la gestion de la présence au travail pour remettre mon certificat médical d’absence (peu importe le motif médical de mon absence)?

Non. Il n’est pas recommandé de vous déplacer à nos bureaux. Vous devez envoyer votre certificat médical ou toute autre pièce justificative exigée par télécopieur ou par courriel.

7. Un employé qui aurait contracté la COVID-19 par une exposition dans son milieu de travail peut-il être indemnisé?

À la suite de l’enquête épidémiologique effectuée par l’infirmière du Service de prévention, le mode de rémunération sera défini selon les spécificités de votre situation. 

8. Puis-je procéder moi-même à mon propre test de dépistage PCR?

Non. Il est interdit aux employés de procéder eux-mêmes à leur propre test de dépistage PCR.

9. J’ai été en contact avec une personne positive à la COVID (soit au domicile ou en communauté), qui dois-je aviser?

Vous devez obligatoirement aviser la ligne INFO-COVID en laissant vos informations d’employés et un message détaillé.


Immunodéprimés, maladie chronique, personne de 70 ans et +, femmes enceintes

 

16. Je suis une personne immunosupprimée ou âgée de 70 et +, est-ce qu’il y a des mesures particulières à mon égard?

Oui. Votre situation devra faire l’objet d’une évaluation basée sur les recommandations de l’INSPQ (MAJ 6 décembre 2021) par votre gestionnaire en collaboration avec le Service de la gestion de la présence au travail.   

Notez que les soins directs aux patients ne sont plus possibles puisque la distanciation physique minimale de 2 mètres avec la clientèle et les collègues s’applique. Si la distanciation physique ne peut être respectée, le travailleur doit être protégé par une barrière physique (ex. plexiglas) lorsqu’il est en présence de collègues et/ou d’usagers.  

Si vous croyez que vous répondez aux critères, vous devez entrer en contact avec le service de la gestion de la présence au travail afin que votre condition soit évaluée. Vous devez en informer votre gestionnaire dans les meilleurs délais. Il est possible qu’une consultation avec votre médecin traitant soit requise ou que le service de la gestion de la présence au travail communique avec celui-ci (avec votre accord) pour documenter votre condition médicale.

17. Je suis une personne atteinte d’une maladie chronique est-ce qu’il y a des mesures particulières à mon égard?

Oui. Votre situation devra faire l’objet d’une évaluation basée sur les recommandations de l’INSPQ par votre gestionnaire en collaboration avec le Service de la gestion de la présence au travail.  

Si vous croyez que vous répondez aux critères, vous devez entrer en contact avec le service de la gestion de la présence au travail afin que votre condition soit évaluée. Vous devez en informer votre gestionnaire dans les meilleurs délais. Il est possible qu’une consultation avec votre médecin traitant soit requise ou que le service de la gestion de la présence au travail communique avec celui-ci (avec votre accord) pour documenter votre condition médicale.


MESURES INCITATIVES

1. À quel moment vais-je pouvoir voir le cumul des demi-journées en banque à la suite du temps supplémentaire travaillé à taux double sur mon talon de paye?

Il est actuellement possible de voir vos banques de demi-journées accumulées sur votre talon de paye pour la période du 16 janvier au 9 avril 2022. Celles-ci seront bonifiées sur chaque période de paye à venir. La banque complète sera donc disponible et finale le 16 juin 2022.

2. À partir de quel moment pourrais-je reprendre les demi-journées accumulées en congé? 

Après entente avec votre gestionnaire, vous pourrez reprendre le temps à partir du 14 mai 2022. Si vous souhaitez prendre ces congés, le code horaire associé est le VACTD pour permettre la reprise du temps et la déduction des heures dans cette banque.

3. Je souhaite me faire monnayer ma banque de demi-journées au lieu de les prendre en congé, comment dois-je procéder?

Il est possible pour vous de faire monnayer la banque complète à taux simple à partir du 16 juin 2022. Vous n’avez qu’à signifier votre demande directement à l’adresse courriel du Service régional de la paie de la Montérégie à l’adresse suivante : paie.regionale.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca en indiquant, dans l’objet de votre courriel, votre numéro d’employé, votre nom complet et en y ajoutant « Soldez banque vacances COVID ».

4. Je suis une retraitée réembauchée ou un employé temporaire, puis-je bénéficier des demi-journées de congé? 

Non.  Les employés retraités réembauchés ainsi que ceux ayant un statut temporaire bénéficient sous forme d’un montant forfaitaire de l’équivalent d’une demi-journée de temps travaillé par temps supplémentaire à taux double effectué. Ce montant forfaitaire sera versé lors du paiement de la paie du 30 juin 2022.


MONTANT FORFAITAIRE DE 15 000 $ POUR L’EMPLOYÉ ACTUEL DU RSSS QUI S’ENGAGE À TRAVAILLER À TEMPS COMPLET DU PERSONNEL INFIRMIER ET CARDIO RESPIRATOIRE

TABLEAU RÉCAPITULATIF 

Selon votre situation  Formulaires à compléter
Titulaire d’un poste à temps complet Formulaire engagement TC_mesure retention Cat1

 

Titulaire d’un poste à temps partiel dans un secteur 24/7 qui souhaite rehausser son POSTE à temps complet Formulaire engagement TC_mesure retention Cat1

Formulaire de rehaussement de poste – secteur 24/7

Titulaire d’un poste à temps partiel dans un secteur NON 24/7  qui souhaite rehausser ses DISPONIBILITÉS à temps complet Formulaire engagement TC_mesure retention Cat1

Formulaire de rehaussement de disponibilité à temps complet

Titulaire d’un poste temps partiel dans un secteur 24/7 mais qui ne désire pas rehausser de façon permanente son poste. Doit s’engager à rehausser sa disponibilité pour un an. Formulaire engagement TC_mesure retention Cat1

Formulaire de rehaussement de disponibilité à temps complet

Retraitées réembauchées avant le 23 septembre.  Admissible au prorata des heures travaillées. Formulaire engagement TC_mesure retention Cat1

 

IMPORTANT : AFIN D’ÊTRE ADMISSIBLE AU MONTANT FORFAITAIRE, L’EMPLOYÉ DOIT ÊTRE ADÉQUATEMENT VACCINÉ

Cette mesure de rétention vise les employés qui travaillent dans un établissement de santé public au 23 septembre 2021. Pour y avoir droit, l’employé doit signer un engagement à travailler à temps complet pour une durée minimale d’une année avant le 31 mars 2022 et doit être disponible à travailler à temps complet à compter de cette date ou avant celle-ci.

Cette mesure s’adresse à tout le personnel de la catégorie 1 à l’exception des externes en inhalothérapie et en soins infirmiers.

Les heures travaillées mentionnées dans les questions de cette section comprennent :

  • les heures régulières
  • les congés annuels
  • les congés fériés
  • les congés mobiles
  • l’équivalent de 10 jours de toute autre absence

1. Je désire m’engager à travailler à temps complet. À quel montant forfaitaire aurais-je droit?

Lors de la signature de l’engagement à travailler à temps complet, vous aurez droit à un premier versement de 5 000 $.  Lorsqu’une année complète de travail sera terminée, vous aurez droit à un second versement de 10 000 $.

2. J’ai actuellement un poste à temps partiel dans un secteur 24/7. Comment puis-je bénéficier du montant forfaitaire de 15 000 $?

Vous pouvez rehausser votre poste à temps complet de manière permanente. Pour ce faire, vous devez remplir le formulaire et l’envoyer par courriel à dotation.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca.

Vous devez également compléter le formulaire d’engagement et l’acheminer par courriel au Service de la rémunération et avantages sociaux

3. J’ai actuellement un poste à temps partiel dans un secteur 24/7, mais je ne souhaite pas rehausser de façon permanente mon poste. Comment puis-je bénéficier du montant forfaitaire de 15 000 $?

Vous devez compléter le formulaire de rehaussement de disponibilités à temps complet (TC) et l’acheminer à service.ras.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca

Vous devez également remplir le formulaire d’engagement à temps complet pour la catégorie 1 et l’acheminer à service.ras.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca

4. J’ai actuellement un poste à temps partiel dans un secteur non 24/7. Comment puis-je bénéficier du montant forfaitaire de 15 000 $?

Vous devez compléter le formulaire de rehaussement de disponibilités à temps complet (TC) et l’acheminer à service.ras.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca

Vous devez également remplir le Formulaire engagement à temps complet pour la catégorie 1 et l’acheminer à service.ras.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca

5. J’ai actuellement un poste temps complet. Comment puis-je bénéficier du montant forfaitaire de 15 000 $?

Vous devez compléter le formulaire d’engagement et l’acheminer par courriel au Service de la rémunération et avantages sociaux

6. Je suis une retraitée réembauchée avant le 23 septembre. Suis-je admissible au montant forfaitaire de 15 000 $?

Oui. Vous êtes admissible au prorata des heures travaillées. Il n’y a pas de minimum d’heures requis pour être admissible.

Vous devez compléter le formulaire de rehaussement de disponibilités et l’acheminer au Service de la rémunération et avantages sociaux

Vous devez également remplir le formulaire d’engagement pour la catégorie 1 et l’acheminer au Service de la rémunération et avantages sociaux

7. Quelle est la date limite pour signer les formulaires d’engagement?

Afin de bénéficier de cette mesure, vous devez avoir signé votre contrat d’engagement à travailler à temps complet avant le 31 mars 2022.

8. Quand recevrais-je le paiement du premier versement de 5 000 $?

Vous recevrez le paiement au moment de la signature de votre contrat d’engagement.

9. Je suis en télétravail, aie-je droit au montant forfaitaire?

Oui. Dans la mesure où vous signez un contrat d’engagement et que vous respectiez les modalités prévues.

10. Je suis actuellement en retraite progressive, aie-je droit au montant forfaitaire?

Oui. Si vous effectuez un minimum de 9/15. Vous recevrez jusqu’à 50 % du montant total admissible au prorata des heures travaillées.

Si vous voulez bénéficier de la totalité du montant forfaitaire, vous devez mettre fin à votre retraite progressive, signer un contrat d’engagement d’un an avant le 31 mars 2022 et être disponible à travailler à temps complet au plus tard à cette date. Pour connaître les modalités, vous devez communiquer avec le Service de la rémunération et avantages sociaux

11. J’ai déjà complété le processus de demande de rente de retraite auprès de Retraite Québec, puis-je l’annuler? Le cas échéant, suis-je admissible au montant forfaitaire?

Oui. Pour connaître les modalités, vous devez communiquer avec le Service de la rémunération et avantages sociaux

12. Est-ce qu’il est possible que mon employeur refuse ma demande d’engagement à temps complet?

Non. Cependant, il est possible qu’en fonction des besoins, vous soyez affecté dans un autre secteur.

** IMPORTANT **

13. Je m’absente au cours de mon année d’engagement, aie-je toujours droit au montant forfaitaire?

Oui. Vous bénéficiez d’une banque de 10 jours d’absence (rémunérée ou non) qui ne vous pénalisent pas pour l’admissibilité et le paiement du montant forfaitaire. Au-delà de ces 10 jours d’absence, vous perdez votre admissibilité au montant forfaitaire.

14. Quels sont les impacts si je perds mon admissibilité?

Si vous perdez votre admissibilité, vous devrez rembourser la totalité des montants reçus (5 000 $).

15. Je prends des vacances, fériés, congé mobile durant mon année de référence. Est-ce que je verrai le paiement de mon montant forfaitaire diminué?

Non. Les absences pour motif de vacances, congé férié et congé mobile sont considérées comme du temps travaillé. Ainsi, le paiement sera maintenu à 100 % pour ces motifs d’absences.

16. Je bénéficie d’un congé de nuit ou de soir. Y aura-t-il un impact sur le paiement de mon montant forfaitaire?

Il n’y aura pas d’impact sur votre admissibilité. Toutefois, le montant sera payé au prorata des heures travaillées.

17. Je bénéficie d’un ATT qui a pour effet de réduire le nombre d’heures prévues à mon titre d’emploi. Suis-je admissible?

Oui. Cependant, vous pourrez recevoir jusqu’à 60 % de la totalité du 15 000$.

18. Je travaille un 9/14. Suis-je admissible au montant forfaitaire?

Oui. Cependant, vous pourrez recevoir jusqu’à 50 % de la totalité du 15 000$.

19. Je suis présentement en absence (invalidité, congé d’étude, etc.). Ma date de retour est prévue après le 1er avril. Aie-je droit au montant forfaitaire de 15 000 $?

Non. La personne salariée doit être disponible pour travailler à temps complet à partir du 31 mars 2022 pour y être admissible.

20. Je suis présentement en congé de maternité ou parental sans solde. Ma date de retour est prévue après le 1er avril 2022. Aie-je droit au montant forfaitaire de 15 000 $?

Oui. La seule exception permise pour un retour de congé après le 1er avril 2022 est celle d’un congé de maternité ou parental sans solde. Afin d’être admissible, vous devez remplir le formulaire d’engagement pour la catégorie 1 ainsi que le formulaire de rehaussement de disponibilités(si vous n’êtes pas déjà titulaire à temps complet) et l’acheminer au Service de la rémunération et avantages sociauxavant votre date effective de retour au travail. Votre admissibilité sera établie au prorata du temps effectivement travaillé entre votre date du retour au travail et le 31 mars 2022.

21. Je suis infirmière retraitée et réembauchée, quels sont les critères d’admissibilité pour obtenir le remboursement de mon permis de l’Ordre?

Pour être admissible au remboursement de votre permis de l’ordre, vous devez avoir signé l’engagement vous donnant droit à la prime de 15 000 $. Un seul permis vous sera remboursé à la fin de votre période d’engagement d’un an.


MONTANT FORFAITAIRE VISANT LA RÉTENTION ET L’ATTRACTION
DU PERSONNEL INFIRMIER ET CARDIO RESPIRATOIRE – 2 000 $

IMPORTANT : AFIN D’ÊTRE ADMISSIBLE AU MONTANT FORFAITAIRE, L’EMPLOYÉ DOIT ÊTRE ADÉQUATEMENT PROTÉGÉ

En suivi des annonces du 23 septembre par le gouvernement du Québec sur une série de mesures visant la rétention et l’attraction du personnel en soins infirmiers et cardio-respiratoires au sein du réseau de la santé et des services sociaux, nous souhaitons vous partager des précisions sur deux mesures dont vous pouvez vous prévaloir dès maintenant.

MONTANT FORFAITAIRE DE 2 000 $ POUR UN CHANGEMENT DE QUART D’UN EMPLOYÉ DE JOUR QUI S’ENGAGE À TRAVAILLER À TEMPS COMPLET DE SOIR OU DE NUIT DURANT 4 SEMAINES CONSÉCUTIVES

1. Je travaille sur le quart de jour et je souhaite travailler sur le quart de soir ou de nuit afin de bénéficier du 2 000 $. Comment dois-je procéder?

Vous devez compléter le formulaire  et le retourner par courriel à info-rh.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca

2. Au cours des 4 semaines de référence, j’ai eu une absence justifiée pour maladie ou autre. Suis-je admissible au montant de 2 000 $?

Non. Pour avoir droit au montant de 2000 $, seuls les congés fériés prévus à l’horaire sont autorisés.

4. Mon horaire régulier est de soir ou de nuit et je suis disponible pour travailler sur un autre quart. Suis-je admissible au montant forfaitaire de 2 000 $?

Non. Seuls les employés travaillant actuellement sur le quart de jour et qui acceptent de travailler sur le quart de soir ou de nuit sont admissibles.

5. Je suis un employé engagé via la campagne Je Contribue. Suis-je admissible au montant forfaitaire de 2 000 $?

Oui. Vous serez admissible si vous vous engagez à travailler de soir ou de nuit pour un minimum de 4 semaines.

6. Je suis titulaire d’un poste de jour mais présentement sur un remplacement de soir ou de nuit. Suis-je admissible au montant forfaitaire de 2 000 $?

Oui. Vous êtes admissible car votre horaire régulier est sur un poste de jour.

7. Je suis titulaire d’une poste rotation et je souhaite m’engager à travailler de soir ou de nuit, suis-je admissible?

Oui. Vous serez admissible si vous vous engagez à travailler de soir ou de nuit pour un minimum de 4 semaines. 

8. Je bénéficie d’un congé de psychiatrie au cours des 4 semaines de référence, suis-je toujours admissible au montant forfaitaire? 

Non. Seuls les congés fériés permettent le maintien de l’admissibilité au montant forfaire de 2 000 $.


MONTANT FORFAITAIRE VISANT LA RÉTENTION ET L’ATTRACTION DU PERSONNEL INFIRMIER ET CARDIO RESPIRATOIRE – 200 $

IMPORTANT : AFIN D’ÊTRE ADMISSIBLE AU MONTANT FORFAITAIRE, L’EMPLOYÉ DOIT ÊTRE ADÉQUATEMENT PROTÉGÉ

MONTANT FORFAITAIRE DE 200 $ POUR CHAQUE QUART DE TRAVAIL ADDITIONNEL AU POSTE LES JOURS DE FIN DE SEMAINE DE CONGÉ 

 

1. Quand recevrais-je le paiement du montant forfaitaire de 200 $?

La date du versement du montant forfaitaire de 200 $ débutera à la paie du 13 janvier 2022, ce qui représentera près de 500 quarts de travail admissibles. À la paie du 27 janvier 2022, ce seront plus de 2000 quarts de travail qui seront payés pour compléter la rétroactivité depuis l’instauration de la mesure le 23 septembre 2021.

Si des précisions additionnelles sont nécessaires au sujet de ce montant forfaitaire, veuillez écrire au Service de la rémunération et des avantages sociaux.

2. Je souhaite travailler un quart additionnel de fin de semaine, comment dois-je procéder pour manifester mon intérêt?

  • Du lundi au vendredi entre 8 h et 16 h :

RLS Haut-Richelieu-Rouville : 450 359-5000 poste 5662

RLS Champlain : 450 359-5000 poste 5614

  • Du lundi au vendredi de 5 h 30 à 8 h  et  de 16 h à minuit  ET
  • Samedi et dimanche de 5 h 30 à minuit

RLS Haut-Richelieu-Rouville : 450 359-5000 au poste 5663

RLS Champlain : 450 466-5000 au poste 2316

3. J’ai travaillé un quart additionnel de fin de semaine mais je me suis absenté au cours de la semaine précédente ou suivante à ce quart. Aie-je droit au montant forfaitaire de 200 $?

Non. Seuls les congés fériés prévus à l’horaire ou les congés de nuit (pour celle qui en bénéficie avant le 23 septembre) sont autorisés.

4. J’ai été en vacances la semaine précédente ou suivant mon quart additionnel, suis-je admissible au montant forfaitaire de 200 $?

Non. Pour avoir droit au montant forfaitaire de 200 $, vous devez être présent la semaine précédente ou suivante le quart additionnel de fin de semaine.

5. J’offre un quart additionnel le vendredi soir, suis-je admissible au montant forfaitaire de 200 $?

Oui. Les quarts admissibles débutent le vendredi soir et se terminent le lundi de nuit.

6. Je suis présentement en pré-retraite et je fais un quart additionnel en temps supplémentaire durant ma fin de semaine de congé, suis-je admissible au montant forfaitaire de 200 $?

Oui. Vous êtes admissible si vous effectuez un quart complet additionnel de fin de semaine.

7. Je suis étudiant et je suis disponible à toutes les fins de semaine, suis-je admissible au montant forfaitaire de 200 $?  

Oui. Le montant de 200 $ s’appliquera une fin de semaine sur deux.

8. Je fais un quart supplémentaire durant ma fin de semaine de travail suis-je admissible au montant forfaitaire de 200 $?  

Oui. Tous les quarts complets additionnels de fin de semaine sont admissibles.

9. Je suis présentement en congé parental partiel, si je fais un quart complet additionnel durant la fin de semaine, suis-je admissible?

Oui. Vous êtes admissible au montant forfaitaire de 200 $ pour un quart complet additionnel de fin de semaine.

10. Je suis de garde durant une fin de semaine de congé. Suis-je admissible au montant forfaitaire de 200 $?

Pour être admissible, vous devez travailler un quart complet sur votre fin de semaine de congé. Donc si vous recevez un appel et que vous travaillez durant un quart complet vous êtes admissible.

11. Je suis un employé Je contribue, suis-je admissible au montant forfaitaire de 200 $?

Oui. Vous avez droit au montant forfaitaire si vous faites un quart complet additionnel de fin de semaine.

12. Je bénéficie d’un congé de psychiatrie la semaine précédant ou suivant mon quart additionnel de fin de semaine. Suis-je toujours admissible au montant forfaitaire?

Oui.

13. Je fais un échange de quart de travail avec une collègue afin de travailler un quart de fin de semaine à sa place et que celle-ci me remplace sur un de mes quarts de travail de ma semaine. Suis-je admissible au montant de 200 $ pour mon quart de fin de semaine?

Non. Vous n’êtes pas admissible puisqu’il n’y a pas d’ajout de quart de fin de semaine, mais plutôt un échange de quart entre deux collègues.

14. Je propose à ma gestionnaire ou accepte volontairement de modifier une journée régulière de travail de semaine afin de travailler sur une journée de ma fin de semaine de congé. Suis-je admissible au montant de 200 $? 

Oui. Puisqu’il s’agit d’un ajout de quart de fin semaine, vous êtes admissible pour cette journée. Le code « J+ », « S+ » ou « N+ » doit être utilisé afin d’identifier précisément la journée de fin de semaine ajoutée en quart régulier. (Vous ne devez pas utiliser le code d’échange de quart pour cette situation, puisqu’il n’y a aucun échange avec aucun collègue, mais plutôt une modification de votre propre horaire individuel).


REMBOURSEMENT DU PERMIS DE L’ORDRE

1. Quels sont les conditions d’admissibilité pour se faire rembourser le permis de l’Ordre?

2. À quel moment mon permis de l’Ordre sera-t-il remboursé? 

Votre permis sera remboursé à la fin de votre période d’engagement d’un an. 


Aménagement du temps de travail 

 

1. Existe-t-il un outil qui regroupe les informations en lien avec les nouvelles modalités d’aménagement du temps de travail?

Oui. Il existe deux outils interactifs à votre disposition :

  • Pour les employés syndiqués FIQ, consultez cette présentation. (vidéo d’une durée de 12 minutes)
  • Pour les employés syndiqués CSN, consultez cette présentation. (vidéo d’une durée de 22 minutes)

Vous pouvez aussi consulter la note de service du 17 novembre 2020.

2. Quels sont les modèles d’ATT dont je peux bénéficier?

Il y a 2 modèles disponibles auxquels vous pouvez adhérer :

  • Modèle 1 : 8 jours de travail incluant un quart en 12 heures par période de 14 jours.
  • Modèle 2 : 7 jours de travail incluant 3 quarts de travail en 12 heures, dont 2 s’effectuant une fin de semaine sur 2.

3. Est-ce qu’il est possible de travailler des quarts de travail consécutifs si je bénéficie d’un ATT?

Oui. L’option de travailler en quarts consécutifs ou non est laissée à la discrétion de l’employé.

4. Quels sont les conditions d’admissibilité à un ATT?

  • Être titulaire d’un poste dans un centre d’activités 24/7.
  • Avoir obtenu l’autorisation de votre gestionnaire, après analyse de la faisabilité.
    108. Comment dois-je procéder si je souhaite bénéficier d’un ATT?

Pour bénéficier d’un ATT, vous devez remplir le formulaire à cet effet et l’acheminer au Service de la rémunération et des avantages sociaux, par courriel service.ras.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca

5. Comment dois-je procéder si je souhaite bénéficier d’un ATT?

Pour bénéficier d’un ATT, vous devez remplir le formulaire à cet effet et l’acheminer au Service de la rémunération et des avantages sociaux, par courriel service.ras.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca

6. Je suis un employé à temps complet. Est-ce que je conserve mon statut si je bénéficie d’un ATT?

Oui, vous conservez votre statut de temps complet.

7. Je suis un employé à temps partiel. Quel sera mon statut si je bénéficie d’un ATT?

Le statut temps complet temporaire vous sera octroyé pendant la durée de votre ATT.

8. Est-ce que mes banques de vacances, de congés de maladie et congés fériés seront touchées si je bénéficie d’un ATT?

Oui. Afin de pouvoir bénéficier d’un ATT, votre banque de congés fériés sera réduite de 11 jours et votre banque de congés de maladie de 4,6 jours. Ces journées seront transformées en indice de compensation de 6 % qui sera ajouté aux heures travaillées.

De plus, votre banque de vacances sera ajustée en fonction de l’horaire de 4 jours.

Pour plus d’information ou pour voir des exemples, consultez le document explicatif à cet effet.

9. Est-ce que primes de soir et de nuit seront conservées si je bénéficie d’un ATT?

Oui. Les primes de soir et de nuit seront conservées si vous travaillez les heures admissibles.

10. Est-ce que je peux bénéficier d’un congé de nuit et d’un ATT?

Non, le congé de nuit n’est pas applicable à un ATT.

11. Si je suis intéressé par un ATT, pour combien de temps dois-je m’y engager?

Vous devez adhérer à l’aménagement de temps de travail pour une période minimale de 4 périodes horaire.

Par la suite, si vous désirez vous retirer de l’ATT, vous devez le signifier en fonction du calendrier de production des horaires.

12. J’ai obtenu un poste, est-ce que je peux conserver mon ATT?

Non. L’aménagement de temps de travail auquel vous adhériez prend fin lors de l’obtention d’un poste. Si vous souhaitez en bénéficier de nouveau, vous devrez effectuer une nouvelle demande.

 


Équipement

Suivant les annonces gouvernementales concernant l’assouplissement de certaines mesures sanitaires, certaines modifications sont applicables pour les milieux administratifs hors milieux de soins uniquement.

Pour voir le tableau des mesures à appliquer et de l’équipement à porter en milieux administratifs, c’est ici.

Pour connaître les mesures à appliquer et l’équipement à porter en milieux de soins, c’est ici.

1. Est-ce que je peux porter un masque à fenêtre?

Oui. Le masque à fenêtre doit toutefois respecter le niveau 2 de la norme ASTM F7200. Ce masque doit uniquement être utilisé pour faciliter la communication avec certaine clientèle. Les modèles de masque complètement transparent de type « Clear Mask » ne sont pas autorisés.

2. Je travaille sur une unité COVID ou une unité en éclosion. Existe-t-il des précisions quant au port de l’uniforme?

Les uniformes seront fournis par le CISSSMC aux employés travaillant sur les unités COVID (zone rouge) et celles en éclosion. 


Hygiène et salubrité

1. Existe-t-il un document qui rassemble les mesures PCI à respecter?

Oui. Toutes les informations se retrouvent dans un document créé par le Service de prévention et contrôle des infections (PCI).

2. Quelles sont les mesures préventives de base à respecter en tout temps? 

  • Respectez une distanciation sociale d’au moins deux mètres.
  • Évitez les regroupements.
  • Lavez vos mains fréquemment avec de l’eau et du savon.
  • Désinfectez vos mains avec une solution hydroalcoolique lorsqu’il n’y a pas de lavabo à proximité.
  • Toussez dans votre coude.
  • Jetez vos mouchoirs.

3. Quelles sont les obligations de l’employé du domaine de la santé en matière de mesures préventives?

L’employé est dans l’obligation de prendre les mesures pour protéger sa santé et sa sécurité, mais aussi celles des autres personnes qui se trouvent dans le milieu de travail, cela incluant l’ensemble des mesures préventives mises en place par l’établissement (EPI, lavage des mains, distanciation de deux mètres, etc.).

4. Quelles sont les mesures particulières en matière de nettoyage si je suis un employé réaffectée en télétravail?

Nous vous invitons à vous référer à la fiche émise par l’INSPQ sur le nettoyage des surfaces de travail qui s’applique à tout le personnel, sans exception.

5.  Existe-t-il une bonne façon de se laver les mains?

Oui. Nous vous invitons à consulter la page Documentation-Outils ou la page de l’INSPQ à cet effet – section lavage des mains

6. Existe-t-il des procédures de nettoyage et de désinfection de l’environnement et des équipements de soins pour les cliniques médicales?

Oui. Nous vous invitons à lire la fiche d’information de l’INSPQ sur les éléments à considérer pour un nettoyage et une désinfection efficaces et sécuritaires dans le cadre de la COVID-19 pour une clinique médicale.

7. Puis-je arriver à l’hôpital avec un masque en tissu (couvre-visage) et le changer pour un masque de procédure lorsque j’arrive à mon unité de soins?

Non. En plus d’être une pratique interdite en centre hospitalier, cette pratique peut induire la clientèle en erreur. Le masque de procédure est celui requis pour le personnel.

8. Est-ce que je peux arriver ou quitter mon lieux de travail en portant mon uniforme de travail?

Dans le contexte des risques de propagation de la COVID-19, tous les employés et les médecins ayant des uniformes de service et des sarraus requis dans le cadre de leurs fonctions, fournis par l’employeur ou non, doivent se changer à l’arrivée et les retirer avant de quitter les lieux du travail.

Pour les pauses et les repas, le personnel dédié à une cohorte doit revêtir un sarrau propre par-dessus l’uniforme pour tous les déplacements à l’extérieur de celle-ci.

Il s’agit d’une mesure simple et efficace pour éviter de devenir un vecteur de transmission.

Pour toutes les informations quant aux mesures PCI à respecter, c’est ici. Vous y trouverez, entre autres, de l’information sur le port du sarrau, de l’uniforme EPI et des mesures à appliquer selon les différentes zones.

9. Puis-je porter du vernis ou des faux ongles lorsque je travaille en milieu de soins?

Non. Selon la Politique sur l’hygiène des mains du CISSSMC, toute personne qui procède aux soins directs aux usagers (c’est-à-dire visiter les usagers dans les milieux de soins, leur administrer des soins ou entrer en contact avec leur environnement) doit :

  • Maintenir ses ongles courts et propres (plus petit que 5mm)
  • Ne pas avoir d’ongles artificiels (gel, résine, faux ongles, etc.)
  • Ne pas porter de vernis à ongles
  • Ne pas porter de bijoux (bagues, joncs et bracelets)

Médias sociaux

1. Est-ce qu’il existe des règles particulières sur ce que je peux diffuser dans les médias sociaux?

Le CISSSMC a adopté en juin dernier une politique sur l’utilisation des médias sociaux, un document qui balise l’usage des médias sociaux auprès des employés, médecins, stagiaires et bénévoles du CISSS, tant à l’extérieur de l’établissement qu’en milieu de travail. Nous vous invitons à vous référer à la Politique sur l’utilisation des médias sociaux.

2. Est-ce que certains comportements sont interdits sur les médias sociaux?

Oui. Il est, entre autres, interdit de porter atteinte aux droits fondamentaux d’une personne physique ou morale, notamment au droit au respect de sa vie privée, de sa dignité, de sa réputation et de la confidentialité de ses renseignements personnels.

3. Est-ce que je suis tenu au devoir de loyauté envers mon employeur sur les réseaux sociaux?

Oui. L’obligation de loyauté implique que vous agissiez avec discrétion, bonne foi, fidélité en tout temps même sur les réseaux sociaux.

4. Est-ce que je peux « aimer ou commenter » un contenu en lien avec mon domaine d’intervention?

Oui. Cependant, vous le faites à titre personnel. Chacun a le droit d’exprimer son opinion et ses idées. Il est de la responsabilité de l’utilisateur de respecter le code d’éthique, les règles de confidentialité, les politiques et les valeurs de l’établissement.

5. Est-ce que c’est acceptable de décrire ma journée de travail, le comportement ou les problématiques des usagers sur les médias sociaux?

Un commentaire sur un média social vous donne une tribune comparable à une lettre ouverte. Les renseignements personnels et la confidentialité attendue de tous appellent à la vigilance. Même si l’information n’identifie personne et que ce ne soit pas votre intention, certains détails peuvent permettre d’identifier des tiers. De plus, bien que vous interveniez à titre personnel, il en va de votre réputation et de votre crédibilité professionnelle. La prudence est toujours de mise.


Vaccination

1.  Existe-t-il de l’information concernant la campagne de vaccination contre la COVID-19?

Oui. Le MSSS a développé un outil d’information sur différents thèmes à cet effet :

  • Développement des vaccins
  • Composition et fonctionnement
  • Sécurité
  • Approvisionnement pour le Canada et le Québec
  • Vaccination au Québec
  • Priorisation des groupes à vacciner
  • Efficacité
  • Symptômes après la vaccination
  • Autres mesures de protection

Il a aussi élaboré un document Questions et réponses à l’intention des professionnels du réseau de la santé et des services sociaux et cette capsule Web. Vous y trouverez davantage d’informations cliniques quant au dossier global de la vaccination contre la COVID-19.

La Direction de la prévention et du contrôle des infections pour les milieux de vie, hébergement et réadaptation du MSSS a produit un feuillet destiné aux travailleurs de la santé vaccinés afin de leur rappeler les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI). Ces mesures doivent être appliquées en tout temps même après avoir reçu le vaccin contre la COVID-19.

Il existe aussi des feuillets d’informations pour les personnes à vacciner contenant les renseignements à transmettre aux personnes à vacciner pour les aider à prendre une décision éclairée.

Pour le grand public, le MSSS a produit un feuillet qui présente les faits afin d’aider à prendre une décision éclairée face à la vaccination.

2. Où sont situés les sites de vaccination? 

Pour connaître les villes où seront situés les sites de vaccination, c’est ici.

3. Quels sont les titres d’emploi recherchés pour les cliniques de vaccination contre COVID-19?

Vous pouvez consulter la liste des titres d’emploi recherchés ici.

4. Je suis employé du CISSSMC et je fais partie des titres d’emploi visés pouvant participer à la campagne de vaccination. Comment serais-je rémunéré si je travaille dans les cliniques de vaccination?

Vous conserverez votre taux horaire actuel en fonction de votre titre d’emploi.

5. Je travaille à la clinique de vaccination, est-ce que j’ai le droit aux montants forfaitaires ainsi qu’à la prime de 8 %?

Non. Les employés travaillant à la clinique de vaccination ne sont pas admissibles aux montants forfaitaires ainsi qu’à la prime de 8 %. Pour plus d’information quant aux primes, voir la section dédiée.

6. Est-ce que le temps que je prends pour aller me faire vacciner, en dehors de mes heures régulières de travail, sera rémunéré ?

Si vous vous faites vacciner en dehors des heures régulières de travail, vous recevrez une compensation financière pour votre temps de déplacement ainsi que pour le temps requis pour votre vaccination.

Une compensation financière est prévue pour le temps de déplacement si vous vous faites vacciner durant une journée de congé.

Puisque les vacances et les congés fériés sont déjà rémunérés, aucune autre compensation financière ne vous sera versée si vous vous faites vacciner durant ces journées

Les employés admissibles doivent remplir le formulaire juste ici.

7. Quel code horaire dois-je utiliser si je me fais vacciner durant ma journée normale de travail?

Si vous vous faites vacciner sur votre temps de travail, vous devez laisser le code régulier à votre feuille de temps pour la totalité du temps pris pour votre vaccination.

À noter : Il n’existe pas de code spécifique à cette situation.

8. Je me fais vacciner dans une clinique dédiée qui est à l’extérieur de mon port d’attache. Aurais-je droit à un remboursement pour mon kilométrage ?

Si vous recevez votre vaccin dans une clinique située à l’extérieur de votre port d’attache, vous aurez droit au remboursement des frais de kilométrage selon les modalités prévues à vos conventions collectives. C’est-à-dire pour les kilomètres supplémentaires compris entre votre résidence et votre port d’attache et votre lieu de vaccination.

Exemple 1 : Je demeure à Montréal et travaille à l’Hôpital Charles-Le-Moyne. Je parcours habituellement 20 kilomètres pour me rendre au travail (aller-retour). Je vais me faire vacciner dans une clinique du Quartier DIX30. Je parcours donc au total 34 kilomètres. J’aurai donc droit à un remboursement des frais de kilométrage pour 14 kilomètres.

Exemple 2 : Je demeure à Saint-Jean-sur-Richelieu et je travaille à l’Hôpital Charles-Le-Moyne. Je vais me faire vacciner dans une clinique au Quartier DIX30. Je n’ai pas droit au remboursement des frais de kilométrage, car mon lieu de vaccination est plus près de mon domicile que mon port d’attache.

Pour bénéficier du remboursement des frais de kilométrage, vous devez compléter un compte de dépenses. Pour plus d’information, consultez la marche à suivre pour compléter votre compte de dépenses lors de la vaccination.


Couverture vaccinale des travailleurs de la santé / Dépistage obligatoire

Nous vous rappelons que la vaccination constitue un moyen efficace pour vous protéger des complications liées au virus de la COVID-19 et pour protéger les personnes qui vous entourent.

Comment avoir accès à la 1ere et 2e dose du vaccin contre la COVID-19 :

  • Prendre rendez-vous directement via Clic Santé.
  • Se présenter, selon l’horaire, au sans rendez-vous à l’un des sites de vaccination
    o SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU – Clinique de Saint-Jean-sur-Richelieu, 315, rue MacDonald, suite 120
    o BROSSARD – Site du DIX30, 9415, boulevard Leduc, suite 5

Pour le personnel, médecins, bénévoles et stagiaires de nos deux hôpitaux, l’équipe de vaccination mobile se déplacera à divers moments au courant des prochaines semaines.

 

1. Je suis intéressé à recevoir la dose de rappel. Comment dois-je procéder?

Les employés et médecins du CISSS qui souhaitent recevoir la dose de rappel pourront le faire, sur rendez-vous seulement, en utilisant un lien exclusif, par l’une des méthodes suivantes :

En visitant le site Web suivant :https://clients3.clicsante.ca/50006/take-appt
En lisant le code QR suivant à l’aide de votre téléphone cellulaire :

Il est important de noter que ce lien de prise de rendez-vous est exclusivement réservé aux travailleurs de la santé et des services sociaux du territoire de la Montérégie-Centre. Lors de votre rendez-vous, une preuve d’emploi vous sera demandée (carte d’employé, relevé de paie, etc.).

De plus, afin de permettre aux employés, médecins et stagiaires qui n’auraient pas encore reçu leur dose de rappel du vaccin contre la COVID-19, une équipe de vaccination mobile se déplacera dans nos deux hôpitaux au cours des prochains jours. Il est cependant nécessaire de respecter un intervalle de trois mois entre la dernière dose reçue et la dose de rappel.

Pour connaître l’horaire des cliniques de vaccination mobile, vous référer à la note de service du 7 janvier 2022. 

2. Quels sont les milieux visés par le dépistage obligatoire?

Au CISSSMC, toutes les installations sont visées par le dépistage obligatoire.

3. Quels employés devront passer des tests de dépistage en vertu de larrêté ministériel 2021-081 concernant le dépistage obligatoire?

Les employés qui travaillent ou qui exercent leur profession dans les milieux visés et :

  • Qui n’ont reçu aucune dose de vaccin
  • Qui ont reçu une seule dose de vaccin depuis moins de 7 jours ou plus de 60 jours (sauf s’il s’agit du vaccin Janssen)
  • Qui n’ont pas contracté la COVID dans les 90 derniers jours
  • Qui ne sont pas assimilées à une personne adéquatement protégée

4. Qui est visé par la vaccination obligatoire?

Tout employé ayant des contacts physiques directs avec des résidents ou usagers ou qui ont des contacts physiques directs avec des personnes qui offrent de tels services, notamment en raison du partage d’espaces communs :

  • Employés
  • Bénévoles
  • Étudiants
  • Stagiaires
  • Sous-contractants ne fournissant pas de soins aux usagers ou aux résidents des milieux visés

De plus, tout nouvel employé se doit d’être adéquatement protégée quel que soit le niveau de contact avec la clientèle.

5. Y a-t-il des personnes exemptées de passer des tests de dépistage?

  • Les personnes suivantes ne sont pas visées par le dépistage obligatoire :
  • Toute personne qui accompagne, à sa demande, un enfant de moins de 18 ans pour une prestation de soins ou un service de santé et des services sociaux
  • Les enseignants du milieu scolaire qui œuvrent dans les Centres de réadaptation pour jeunes en difficulté d’adaptation (CRJDA)
  • Une personne qui accompagne:
    • Une personne qui accouche
    • Une personne inapte à consentir aux soins requis par son état de santé
    • Une personne qui, en raison de son état de santé ou à des fins de sécurité, requiert une assistance qui ne peut lui être fournie par l’exploitant du lieu
    • Une personne qui visite un proche en fin de vie
    • Un parent ou un tuteur d’un enfant hébergé dans un CRJDA, de même que toute personne ayant un droit de visite ordonné par une décision rendue par la Cour du Québec
  • Une personne qui, dans l’exercice de ses fonctions, doit se rendre dans un milieu visé (ex. : policier, facteur, visiteur d’Agrément Canada)
  • Les sous-contractants, dans un contexte d’urgence, sont exemptés de faire la démonstration de leur statut « adéquatement protégé » (ex : plombier qui va réparer en urgence un tuyau qui coule)
  • Les personnes suivantes qui n’ont pas de contacts physiques directs avec des personnes à qui sont offerts des services de santé et des services sociaux ou avec des personnes qui offrent de tels services, notamment en raison du partage d’espaces communs :
    • Bénévoles
    • Étudiants
    • Stagiaires
    • Sous-contractants ne fournissant pas de soins aux usagers ou aux résidents.

6. Les proches aidants sont-ils visés par le dépistage obligatoire?

Les proches aidants sont visés par la vaccination obligatoire. Toutefois, à défaut de présenter leur statut « adéquatement protégé », ils peuvent démontrer un résultat de dépistage négatif ayant été effectué au cours des 72 dernières heures.

7. Une personne qui a des contre-indications médicales à la vaccination doit-elle passer les tests de dépistages requis?

Non. La personne exemptée de la vaccination étant assimilée à une personne adéquatement protégée n’a pas à être dépistée. Dans une telle situation, le passeport vaccinal indiquera que la personne a le statut « adéquatement protégé ». Il sera toutefois important que la personne fasse la démonstration de ce statut.

8.  Un intervenant de la santé œuvrant pour un établissement de santé et de services sociaux qui intervient dans une RI-RTF ou une résidence privée pour aînés (RPA) est-il soumis à la vaccination obligatoire ou au dépistage obligatoire?

Si cet intervenant n’est pas adéquatement protégé, il devra passer des tests de dépistage et montrer les résultats du test de dépistage à l’exploitant du milieu et/ou au responsable de son organisation.

9. L’employé effectuant un retour progressif qui n’est pas en mesure de démontrer qu’il est adéquatement protégé est-il visé par le dépistage?

Oui. Il passera des tests de dépistage selon le nombre de jours où il doit être présent au travail, pour un minimum de 3 fois par semaine si il y est présente 3 jours ou plus.

10. Quelles sont les modalités applicables pour le dépistage?

Les modalités sont les suivantes :

  • L’employé doit passer les tests de dépistage à l’extérieur de son temps de travail
  • Le temps utilisé au dépistage n’est pas rémunéré et aucun frais n’est octroyé dans le cas où l’employé doit se déplacer pour subir son test
  • Les tests de dépistage devront être effectués de façon supervisée

11. Un employé à temps partiel doit-il passer des tests de dépistage 3 fois par semaine?

L’employé qui travaille moins de 3 jours par semaine doit passer les tests de dépistage selon le nombre de jours qu’il travaille.

12. Qu’arrive-t-il si un employé refuse de subir les tests de dépistage?

Étant donné que tous les intervenants ouvrant dans les établissements de santé et de services sociaux doivent passer les tests de dépistage requis à défaut d’être adéquatement protégés, la réaffectation n’est pas possible. Dès le premier refus, l’employé est retiré du travail, et ce, en absence sans solde non autorisée. Dans ce cas, la perte d’ancienneté n’est pas applicable.

L’employé qui accepterait ultérieurement de se soumettre aux tests de dépistage pourrait être réintégré. À la suite de sa réintégration, dans le cas où il refuserait à nouveau, des mesures disciplinaires pourraient être entreprises.

13. Est-ce que l’employé qui refuse de passer les tests de dépistage requis pourrait être réaffecté en télétravail?

Non. Aucune réaffectation n’est possible pour l’employé qui refuse le dépistage, incluant le télétravail. Toutefois, l’employé qui est déjà en télétravail peut demeurer en télétravail, tant qu’il respecte les modalités relatives au dépistage.

14. Quel est le statut de l’employé qui est retiré du travail?

L’employé est considéré en absence sans solde non autorisée. Les modalités sont celles prévues lors d’une telle absence sans solde non autorisée, à savoir :

  • Aucune accumulation d’ancienneté, d’expérience, de congés de maladie, de journées de vacances ou de congés fériés
  • Aucune cotisation au régime de retraite et le service n’est pas rachetable

En ce qui concerne les régimes d’assurance, les modalités prévues aux conventions collectives dans le cas de telles absences s’appliquent.

15. À partir de quel moment l’employé peut-il réintégrer son milieu de travail?

Avant d’être réintégré au travail, l’employé doit avoir subi un test de dépistage et s’engager par le biais d’un formulaire à se conformer (engagement de principe).

  • L’employé transmet l’information au service PPM-Ê (par courriel).
  • Chaque jour, en début de journée, le service PPM-Ê fait suivre le nom des employés qui se sont conformés aux gestionnaires, au service de gestion des activités de remplacements, au service partenariat d’affaires et au service de rémunération et avantages sociaux.
  • L’employé est réintégré lorsque le service de gestion des remplacements a procédé à sa réintégration à l’horaire.

16. Quelle est la conséquence pour un visiteur, un bénévole ou une personne proche aidante de ne pas démontrer être adéquatement protégé lorsqu’il se présente dans un milieu visé?

L’accès aux milieux visés lui sera refusé.

17. Quelle est la procédure pour envoyer mes preuves de dépistage?

L’employé ayant une obligation de dépistage doit transmettre ses tests de dépistage obligatoires dans le cadre de l’application de l’Arrêté 2021-081. Pour ce faire, vous devez accéder au guichet Web, à partir du 22 novembre à 8 h, à l’adresse suivante : https://cisssmcvirtuo.rtss.qc.ca/GuichetWeb/

Dans la boite d’information de la page d’accueil, vous trouverez le lien pour y inscrire vos tests de dépistage. Cliquez sur le lien à cet effet.

Vous devez compléter un formulaire pour chaque test effectué, et ce, le jour même. Vous devez préciser le type de test soit gargarisme ou rapide. Pour les tests rapides, vous devez inscrire le résultat du test. Une fois le formulaire transmis, vous recevrez un courriel de confirmation. Veuillez noter que vous devez conserver vos preuves de dépistage, celles-ci pouvant être demandées par votre employeur.

 

18. Quelle est la procédure pour envoyer ma preuve de vaccination?

 

Vous êtes tenus de transmettre, si ce n’est pas déjà fait, votre preuve de vaccination contre la COVID-10. Pour ce faire, vous pourrez accéder au guichet web à l’adresse suivante https://cisssmcvirtuo.rtss.qc.ca/GuichetWeb/

 

 

 

 

 

 

Pour accéder à votre dossier, vous devez utiliser votre identifiant personnel : numéro d’employé et mot de passe personnel. 

 

 

 

 

 

 


Vacances au Canada ou à l’extérieur du pays

Pour connaître l’ensemble des mesures et conditions d’entrées au Canada, consultez la page dédiée du site du gouvernement du Canada.

L’employé qui voyage après le 16 mars 2020 et qui a reçu un ordre d’isolement d’une autorité de santé publique ne reçoit aucune rémunération en vertu de l’AM 2020-015. Il ou elle peut toutefois anticiper des journées de vacances ou des journées de maladie, si applicable. L’employé peut se référer à son gestionnaire, le cas échéant.

1. Quelles sont les mesures qui s’appliquent si je désire voyager à l’extérieur du Canada? 

EMPLOYÉS VACCINÉS : Tout membre du personnel du réseau de la santé et des services sociaux (incluant les médecins) qui décide de quitter le Canada et qui a reçu, depuis au moins 14 jours, les vaccins suivants n’est pas dans l’obligation d’effectuer une quarantaine à son retour au pays :  

Deux doses : 
·       Pfizer-BioNTech vaccin COVID-19 
·       Moderna vaccin COVID-19 
·       AstraZeneca/COVISHIELD vaccin COVID-19 
OU 
Une dose :  
·       Janssen (Johnson & Johnson) vaccin COVID-19

Notez que même si vous êtes adéquatement vacciné, il est possible que les autorités fédérales exigent d’autres mesures sanitaires à votre retour au pays.  

EMPLOYÉS NON-VACCINÉS : Tout membre du personnel du réseau de la santé et des services sociaux (incluant les médecins) qui décide de quitter le Canada et qui n’est pas adéquatement vacciné devra respecter un isolement obligatoire de 14 jours civils, en vertu de la Loi sur la quarantaine. La personne devra en aviser son supérieur immédiat et ne pourra reprendre le travail qu’au moment où elle aura complété la période d’isolement obligatoire.  

IMPORTANT : Les journées d’absence reliées à l’isolement obligatoire seront considérées en absences non autorisées. De plus, il est important de prévoir du temps durant votre période de vacances pour effectuer, au retour au pays, un test de dépistage ET recevoir le résultat. 

2. Quelles sont les mesures qui s’appliquent si je désire voyager au Québec ou dans une autre province du Canada ? 

À ce jour, il n’y a aucune recommandation d’isolement pour les déplacements vers d’autres provinces ou régions. La recommandation pourrait cependant être revue si la situation pandémique venait à changer. 


Télétravail

1. Je suis en télétravail, quel code dois-je utiliser sur ma feuille de temps?

À partir de la période de paie no 4 (30 janvier 2021), les employés en télétravail (incluant ceux travaillant dans les unités administratives) doivent utiliser le code RTÉLÉ sur leur feuille de temps.

Le code RTELE doit être utilisé uniquement pour les employés qui effectuent des heures régulières (REG) mais qui sont effectuées en télétravail.

Les employés embauchés de façon temporaire dans le cadre de la pandémie doivent utiliser le RTECO s’ils font du télétravail.

2. Je suis en télétravail et je fais du temps supplémentaire. Dois-je utiliser le code RTÉLÉ ou RTECO?

Non. Les codes RTÉLÉ – RTECO sont utilisés uniquement pour les heures à taux simple par un employé en télétravail.  Si vous faites du temps supplémentaire en télétravail, vous devez utiliser les codes horaires déjà existants à cet effet.

3. J’effectue du télétravail uniquement pour une partie de ma journée régulièrement. Dois-je utiliser les codes RTELE ou RTECO?

Non. Les codes RTELE et RTECO sont utilisés uniquement pour des journées complètes de télétravail.

Il faut indiquer le code pour du temps régulier lorsque nécessaire.

4. Je suis en télétravail, suis-je admissible à la compensation financière de 15 $ pour l’allocation de repas?

Non. Les employés en télétravail ne sont pas admissibles à cette allocation.

5. Je suis en télétravail, est-ce que je continue < recevoir la prime COVID de 4 %?

Oui. Tous les employés du réseau de la santé et des services sociaux continuent à recevoir la prime COVID de 4 %.

6. Je suis habituellement admissible à la prime de 8 % mais je suis actuellement en télétravail. Est-ce que je continue à recevoir la prime de 8 %?

Non. Étant donné que vous travaillez de votre domicile, seule la prime COVID de 4 % vous est offerte.


Divers

1. Je suis un professionnel de la santé en contact avec la clientèle et je travaille dans un travail obligeant le port du masque, dois-je me raser la barbe, le cas échéant?

Il faut tenir compte de la consigne importante sur le port de la barbe. Cette consigne rappelle que les professionnels de la santé et le personnel médical en contact avec la clientèle, particulièrement ceux pratiquant dans les services préhospitaliers, les services d’urgence, les services d’imagerie et les unités de soins, doivent être rasés pour le port efficace du masque N-95 lorsque celui-ci est requis, surtout en cette période de pandémie.

2. Je travaille dans un laboratoire et j’ai des questions sur la manipulation des échantillons dans le contexte actuel. Où puis-je trouver de l’information?

Pour la manipulation des échantillons de demande de la COVID-19, nous vous invitons à consulter les lignes directrices de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) en vue d’aider les laboratoires cliniques. Vous trouverez les informations pertinentes à cet effet dans la section Documentation-Laboratoire du i-Centre.

3. Est-ce que la formation à laquelle je dois assister est maintenue?

Les réunions, rencontres et formations sont dorénavant autorisées en présentiel lorsque requis. Le maximum de personnes est établi en fonction de la capacité de la salle. Les participants doivent demeurer assis et respecter la règle de distanciation de 2 mètres.

À l’extérieur de nos installations, les salles pour congrès par exemple, le maximum de participants est de 250, la distanciation physique de 2 mètres doit être respectée entre chaque participant.

Les mesures sanitaires telles que l’hygiène des mains et le port du masque de procédure en tout temps demeurent en vigueur et un registre des personnes présentes doit être tenu.

4. Existe-t-il de la formation concernant les pratiques et les procédures en lien avec la COVID-19?

Dans le contexte actuel de la pandémie, un espace dédié à la COVID-19 a été créé sur la plateforme provinciale de formation continue partagée (FCP-ENA). Cet espace contient des capsules de formation en ligne, des pratiques et des procédures en lien avec la COVID-19. Celles-ci ont été validées par la Direction générale de la santé publique (DGSP) ainsi que par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Le contenu de cet espace est enrichi régulièrement afin d’offrir des outils à jour et appropriés aux conditions vécues actuellement avec la COVID-19. Votre gestionnaire vous indiquera si des formations en ligne sont requises dans le cadre de vos fonctions.

5. Existe-t-il des positions ergonomiques à adopter en télétravail?

Oui. Pour connaître les positions à adopter en contexte de télétravail, consultez le Guide de l’Entrac ainsi que les Conseils d’ergonomie pour le travail à l’ordinateur de la CNESST.

Vous pouvez aussi visionner cette capsule Web.

6. Quelle est la marche à suivre pour installer l’application Virtuo sur mon appareil intelligent?

Pour installer la nouvelle application Virtuo, veuillez consulter les documents d’information à cet effet.